Pirogue

Toutes les inscriptions et tarifs ICI

Le Va’a ou pirogue est une embarcation à balancier mesurant de 6 à 12 mètres suivant les modèles, utilisée à l’origine pour le déplacement entre les îles et la pêche. Le va’a est le sport le plus pratiqué en Polynésie au même titre que le football en métropole, chaque île ou village possède son propre club, chaque famille a au moins un va’a hoe. Des équipes professionnelles Shell, OPT, EDT, font souvent le palmarès des courses polynésienne. Ce sport complet allie endurance et force physique. La V6 requiert également une très bonne entente entre rameurs et une synchronisation dans le coup de rame.

Courses importantes dans le Pacifique

  • La Hawaiki Nui Va’a, la plus grande et plus belle course de Va’a de l’avis de tous les rameurs :
    • 1er étape Huahine à Raiatea (44,5 km)
    • 2ème étape Raitea Tahaa (22 à 27 km)
    • 3ème étape Tahaa à Bora Bora (58 km)
  • La Molokai entre les iles Hawaïennes Oahu et Molokaï (76 km)
  • La Faati Morea : départ de Papeete, tour de Moorea et retour à Papeete avec des relèves de rameurs (58 km)

Courses importantes en France

  • Championnat de France (régions différentes chaque année) : afin de participer à cette course il faut participer à 2 sélectives minimum (courses marathon de 21 km)
  • Vendée Va’a aux Sables d’Olonne : course de trois étapes (128 km). Pas d’obligation particulière pour participer, être licencié et bien entrainé. Plusieurs pays y sont représentés ainsi que des équipes polynésiennes.
  • La Porquerollaise (65 km) : départ des Sablette, tour de l’ile de Porquerolles, retour aux Sablette. Réservée aux V6 avec changement de rameurs.
  • Championnats régionaux : on retrouve les mêmes courses qu’en kayak.
  • De nombreuses courses ou parcours particuliers : les Mille Pagaies, la remontée de l’Elorn, etc.

Différents types de pirogues

  • La pirogue individuel « va’a hoe » ou V1 (Présente au CKB)
  • La pirogue de six « va’a ono » ou V6 (Présente au CKB)
  • Il existe la pirogue à trois (va’a toru) ou V3, et la pirogue double de seize (va’a tauati)

Dénomination des rameurs sur une V6

1 : pēperu : celui qui dirige la pirogue, le barreur
2,3,4,5 : tura’i, les moteurs. L’un d’entre eux joue le rôle de « tare », celui qui rythme la cadence et fait faire le changement de côté
6 : fa’ahoro : il donne la cadence, les autres rameurs suivent son coup de rame afin d’assurer la coordination nécessaire à une propulsion efficace. Il participe activement à la direction de la pirogue notamment dans les virages.

Nous trouvons trois groupes de piroguiers au sein du club :

  • Un groupe loisir, naviguant le dimanche matin.
  • Deux équipes compétition, entrainement le samedi matin et mercredi. Les deux équipes s’entrainent séparément avec divers objectifs (Vendée Va’a, Haiwaïki Nui, championnat de France…).
  • Un groupe V1, pour la plupart avec du matérielle personnel. Pas de créneau spécifique.

Pour plus de précision s’adresser au bureau du club. À vos pagaies et à bientôt.